Galathéa 2019 : Vis ma vie de sirène !

Connaissez-vous le Festival International du monde marin ? Il se déroule chaque année depuis 2016 à Hyères. Deux jours sont consacrés aux écoles et le weekend c’est l’ouverture au public. Cette année, Freya la sirène est à Galathéa.

Bien que j’attendais ce festival avec impatience, cette année 2019 est bien différente des autres…

Une personne de l’organisation de Galathéa, m’a proposé (en 2018) d’avoir un stand afin de faire connaître le monde des sirènes et aussi mes créations artisanales. Ravie de cette demande, j’ai accepté sans hésitation !

Sachant que je devais animer devant des enfants, j’ai préparé durant l’année un quiz de questions, comme forme d’un jeu dans l’intention de les sensibiliser au respect des plages, mers et océans. Le weekend, j’ai proposé des photos avec le public.

Dès à présent, je vous raconte mon expérience enrichissante et exceptionnelle !

Jeudi matin, avant l’arrivée des classes dans le forum du casino : j’installe mon stand bijoux et je mets en place mon énorme coquillage blanc, de l’eau et un brumisateur. Essentiel pour une sirène pour pas me déshydrater ! L’ordinateur, les cartes jeux ainsi que ma nageoire.

Heureuse de l’emplacement que l’on m’attribue, je me dis : « Quelle chance ! Tout le monde va pouvoir me voir, même de loin ! ». D’un seul coup, je réalise et le trac commence à monter ! En effet, je n’ai jamais fait ce genre d’animation mais je suis confiante. L’ambiance est « top », tous les bénévoles de Galathéa sont disponibles pour m’aider, sympathiques et bienveillants.

Tout est prêt, place à la transformation de Freya : top coquillage, maquillage multicolore, paillettes et pour finir des écailles sur mon visage et sur mon corps ! Puis, je revêti ma nageoire irisé violet, bleu et doré.

Rencontre avec les scolaires

Et soudain,

« Ohhh ! ça y est les écoles arrivent ! ». Installée dans mon coquillage gonflable, je suis prête à commencer.

Un groupe de 12 enfants de 8 ans s’installe en tailleur devant moi avec leur maîtresse. Je me présente, puis j’enchaîne en leur expliquant le petit jeu que l’on va faire ensemble durant 20min.

Quelle émotion de voir leurs sourires, leur joie sur leur visage ! En effet, ils ne s’attendaient pas à rencontrer une véritable sirène à Galathea !

A tour de rôle, les enfants piochent des cartes dans mon petit sac de sirène. Ils découvrent différentes questions sur la mer, les mammifères marins, la pollution…

Voici 3 exemples de questions :

  • Connaissez-vous l’île aux déchets ?

  • Comment chacun de nous peut agir pour protéger la mer ?

  • Pourquoi les mers et les océans sont-ils salés ?

  • Un orque ou un dauphin est-il heureux dans un delphinarium ?

Je laisse répondre chacun leur tour puis, je montre des images explicatives en répondant aux questions. Bien sûr je ne vais pas toutes vous les citez, mais vous avez compris le but.

L’activité se termine, les enfants viennent faire une photo de groupe autour de moi en souvenir de leur rencontre. Je me dis à ce moment-là : « peut-être les reverrai- je ce weekend ? », je verrai bien… ! Les enfants se dirigent maintenant vers d’autres stands avec leur enseignant.

Je vous confie, je n’étais pas très à l’aise avec le 1er groupe. Mais, c’est normal puisque c’est la 1ere fois que je fais cela. Par la suite j’étais naturelle, enfin le trac avait disparu ! Quel soulagement !

Rencontre avec les plus grands

Ensuite, un autre groupe d’enfant approche. Ils sont un peu plus grands, 12 ans je pense. Rapidement, je change mes cartes questions du sac afin de les adapter à leur âge.

Et c’est reparti pour le quiz interactif avec le public ! Les deux jours se déroulent comme la veille.

Bien sûr, j’avais des pauses entre deux pour m’hydrater et déjeuner. En tout cas, le temps est passé vite !

J’ai beaucoup apprécié rencontrer les écoles venues nombreuses à mon stand. C’était très enrichissant d’un point de vue émotionnel mais aussi éducatif.

Mission accomplie , je suis fière de moi ! Ils étaient contents et ils sont repartis avec plus de connaissances sur le milieu marin.

Certains enfants m’ont vraiment surpris ! Ils connaissaient sur le bout des doigts les réponses à mes questions, même celles qui n’étaient pas évidentes.

Deuxième jour de la sirène à Galathéa

Déjà samedi matin, bientôt 10h00 c’est ouverture au public ! Dans le forum de Hyères, quarante stands variés attentent les visiteurs. Vous trouverez entre autres :

  • Association pour la protection des mammifères marin en mer Méditerranée
  • Vente de nouvelles technologies comme des drones sous-marins
  • Décorations, peintures, créations de bijoux sur le thème de la mer
  • Expositions à thème
  • Magasins de plongée
  • Maquillage sirène pour les enfants
  • Jeux pour les petits

Également toutes les heures, vous pouvez assister à d’intéressantes conférences. Des projections sur toutes sortes de sujets relatif au milieux marins du monde entier.

« Vite, vite !! ! », je me maquille et prépare mon stand.

Je vous explique, peut-être que vous ne le savez pas encore, je réalise moi-même :

  • Bijoux coquillage /sirène
  • Décoration artisanal sur le thème de la mer et des sirènes,
  • Costume sirène pour les enfants et les adultes (non artisanal)

Mon amie arrive afin de m’aider pour tenir mon stand. Elle me remplace lors de mes prestations sirène dans mon coquillage.

Effectivement, pas d’éducatif avec les enfants le weekend. Mais à la place une annonce vocale sera diffusée : petits et grands peuvent réaliser des photos avec moi dans mon coquillage.

La matinée défile à toute vitesse ! Du monde est venu et j’attends impatiemment l’après-midi !

« humm !!! » l’odeur des pizzas et des huîtres me met en appétit… Je me restaure pour prendre des forces.

Le Photo call avec la sirène

A 14h, l’annonce vocale retentie ! C’est partis pour 30min de photos !

La foule se dirige vers moi, les flashes des appareils photos fusent partout ! Les enfants m’attendrissent avec leurs sourires, leurs yeux ébahis et brillants. Je dois vous dire que c’est le plus beau cadeau qu’ils puissent me faire.

L’événement bat son plein, puis soudain…

Je vois arriver l’équipe du journal téléviser France 3 ! Le présentateur s’assoit à côté de moi pour présenter le festival. Je suis si surprise que je me décale trop sur le côté pour lui faire une place. En effet, je n’avais pas envie de finir dans ses bras! J’étais assez mal à l’aise à ce moment-là… Malheureusement il ne m’a pas parlé ni interviewé, dommage ce sera pour une autre fois !

16h, l’heure du goûter approche. La senteur sucrée de fleur d’oranger des crêpes embaume tout le forum !

Après celui-ci, la 2ème annonce resonne ! C’est reparti pour 30 min de photos !

Vers 18h30, les visiteurs commencent à partir. Et oui, à 19h le festival Galathea ferme ses portes ! Je commence à ranger mes affaires pour regagner la mer ! Après une journée hors du milieu aquatique, il me tarde de retrouver la sensation de l’eau sur ma peau…

Un vrai succès

Dimanche matin, je suis de retour pour une dernière journée ! Elle se déroule exactement comme la veille. En effet, énormément de monde vient profiter des animations.

Je suis contente de revoir certains enfants des écoles, je vois qu’ils ont parlé de moi à leur parent !

A la fin de la journée, je remercie toutes les personnes organisatrices du festival pour leur accueil, leur dévouement et leur sympathie. J’ai aussi bien rigolé durant ces 4 jours exceptionnels !

Un peu triste que cela soit fini mais aussi les larmes aux yeux de joie de l’avoir vécu ! Je vous avoue, que cela m’a vraiment fait bizarre d’être considéré comme « une star » ! En un weekend ils ont compté plus de 10.000 entrés au forum du Casino de Hyères !

On m’a dit, que beaucoup de familles disaient en prenant leur ticket d’entrée : « nous venons voir la sirène et prendre des photos avec elle ! » Incroyable !

Je repars le cœur rempli d’émotion en sachant que je suis la bienvenue pour 2020 ! ! !

A l’année prochaine certainement pour un autre article sur le festival Galathea !!!

Freya remercie Michel Hurthault,  Nicolas Ponzone ainsi que toute l’équipe du Festival Galathéa pour son accueil.

Share This