Freya la sirène à Splash Prod

Janvier 2018, je suis contactée par une amie sirène pour la réalisation d’un clip musical.

En effet, début février à Paris, la célèbre entreprise cinématographique  subaquatique Splash Prod recherche dix sirènes. En effet, le clip doit sortir normalement pour la St Valentin le 14 février.

Connaissez – vous « Splash Prod »? C’est une production 100% Waterproof. Leurs bassins studio de différentes tailles sont spécialement équipés pour les prises de vues sous-marines.

A ce moment-là je me dis :« Whaouh ! je n’en reviens pas ! Elle a pensé à moi, je suis chanceuse depuis le temps que je veux vivre ce genre d’expérience ! »

Freya la sirène à Splash Prod

Jour du départ

C’est le départ pour cette grande aventure de deux jours à Splash Prod ( Paris ) ! Je sais déjà qu’il y aura de mes amies que je vais revoir 😊 Je suis très excitée d’arriver ! Le long voyage s’achève, je rejoins le lieu du tournage. Le taxi me dépose près d’une piscine municipale, puis derrière je vois un entrepôt et je me dis :

« Ça y est je suis arrivée, ça à l’air d’être là ! Un peu étrange cet endroit, plusieurs gros câbles traînent par terre, ça paye pas de mine comme on dit familièrement ! » 

Puis, devant moi se dresse une gigantesque baie vitrée avec de nombreuses personnes à l’intérieur, un énorme bassin ainsi que du matériel cinématographique partout ! Je suis impressionnée d’être ici, si joyeuse 😊 !

Après les présentations, les retrouvailles et un délicieux déjeuner sur les lieux, le réalisateur nous explique le travail.

Préparation

Nous nous préparons à tour de rôle dans la loge. Pour une fois, un maquillage léger est demandé, donc pas de paillette ni de diadème… Puis, au bord du bassin nous écoutons attentivement les consignes du réalisateur

Croyez-moi, c’est impressionnant de voir toute l’organisation qu’il faut pour un tournage ! D’ailleurs, nous sommes toutes choquées d’apprendre que le clip c’est pour un rappeur français. Mes amis et moi ne nous attendions pas à ce genre d’univers…! La chanson se nomme « XS », c’est comme une  déclaration d’amour « façon râpeur » !

Et…. ACTION !  

Sous l ‘eau

Le bassin est entièrement recouvert d’un tissu noir, c’est perturbant ! Je plonge en  ne sachant pas où me diriger. Alors, le réalisateur me guide avec les autres sirène sous l’eau pour réaliser ce qu’il souhaite.

Pendant plusieurs heures nous alternons les passages. Rien n’est obligatoire, c’est à notre bon vouloir. Je vous assure que cela demande beaucoup d’énergie pour plonger entre 6 et 7 mètres de profondeur. Cependant, j’apprécie l’ambiance du tournage et de vivre cela avec mes amies sirènes. Nous évoluons à travers des lumières, des colonnes de bulles. Je vois le rendu en direct sur les scènes derrière un petit écran, c’est incroyable et très joli !!! 

Je sors de temps en temps du bassin afin de me restaurer, des boissons sont à disposition et à volonté.

L’après-midi, passe finalement assez vite. Ensuite, place à la journée du lendemain…

C’est reparti, nous reproduisons les scènes de la veille jusqu’à avoir le rendu optimal pour le clip vidéo.

Fin de journée, c’est le départ… 

Le  départ  

Je remercie toutes les personnes du tournage qui ont pris soin de nous. J’ai beaucoup appris durant ces deux jours particuliers, je me dis que, peut être, le métier du cinéma est fait pour moi… Je me dis : « J’ai le temps d’y réfléchir, j’ai déjà plusieurs futurs projets, alors chaque chose en son temps ! »

Après avoir embrassé mes amies, je quitte les lieux pour regagner ma mer Méditerranée, le trajet va être long pour traverser la France…

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Share This